Suite française

Catégorie :

Description

Écrit dans le feu de l’Histoire. Suite française dépeint en direct l’exode de juin 1940, qui brassa dans un désordre tragique des familles françaises de toute sorte, des plus huppées aux plus modestes. Irène Némirovsky traque les innombrables petites lâchetés et les fragiles élans de solidarité d’une population en déroute.
Cocottes larguées par leur amant, grands bourgeois dégoûtés par la populace, blessés abandonnés dans des fermes engorgent les routes de France bombardées au hasard…
Peu à peu l’ennemi prend possession d’un pays inerte et apeuré. Comme tant d’autres, le village de Bussy est alors contraint d’accueillir des troupes allemandes.

L’occupant

Exacerbées par la présence de l’occupant, les tensions sociales et les frustrations des habitants se réveillen.
Un roman bouleversant, intimiste, implacable. L’auteur dévoile avec une extraordinaire lucidité l’âme de chaque Français durant l’Occupation. Enrichi de notes et de la correspondance d’Irène Némirovsky. Suite française ressuscite d’une plume brillante et intuitive un pan à vif de la mémoire collective.
Biographie de l’auteure
Née en 1903 à Kiev en Ukraine, Irène Némirovsky connaît du succès dès son premier roman, David Golder (1929), puis avec Le Bal (1930).
En juin 1940 elle se réfugie dans un village du Morvan avant d’être arrêtée par les gendarmes français. Puis assassinée à Auschwitz, en été 1942.
Âgée de treize ans, sa fille aînée, Denise, emporte dans sa fuite une valise contenant une relique douloureuse. Le manuscrit ultime de sa mère, « Suite française », inédit jusqu’en 2004. Il obtint à titre posthume le prix Renaudot.
 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Suite française”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*